Le Syndicat National de l'Encadrement du groupe Carrefour (SNEC) est autonome.

Il a son propre budget de fonctionnement, alimenté par vos adhésions et donc par vos convictions.

 

Le SNEC c'est une force, une vision, un projet commun

 

Le SNEC est affilié à la fédération CFE-CGC AGRO. Il est strictement apolitique ce qui n'est pas toujours la règle concernant d'autres Organisations Syndicales.

 

Notre coeur d'activité est uniquement catégoriel, qui concerne donc les spécificités liées aux métiers des agents de maitrise et des cadres.

 

Vous le savez, car vous le vivez au quotidien, le fort degré d'investissement des membres de l'encadrement est trop souvent perçu par votre hiérarchie comme évident, normal et naturel, comme si c'était inscrit dans votre ADN...

 

La conséquence de ce constat est trop souvent un manque de récompense immédiate. L'éventuelle récompense différée se résume à une hypothétique progression de carrière ou à une rémunération variable malheureusement devenue floue.

 

Cela ne nous suffit pas. Cela ne nous satisfait pas.

 

Bien sûr, le SNEC est très attaché à l'ascenseur social. Mais cela ne doit pas laisser de côté ceux qui s'investiront toute leur vie, ou en partie, tous portés par le désir de se réaliser personnellement mais aussi par celui de participer à projet collectif.

Nous enjoignons donc la Direction à être très attentive au pivot du système que l'encadrement personnifie.

 

Le SNEC a obtenu des avancées uniques dans le secteur de la Grande Distribution telles qu'une augmentation de salaire généralisée.

 

Notre force de persuasion, notre refus des tabous, sont nos principaux arguments au sein du paysage social de Carrefour. C'est notre spécificité. C'est ce qui nous rend unique.

Être unique, c'est aussi être écouté et surtout entendu.

Être ouvert au dialogue, sans renier ses convictions, c'est aussi saisir l'opportunité d'élargir les champs du possible.